- Livraison Gratuite uniquement en point relais à partir de 50€ d'achat -

Sweat Jacker Junk Food
Sweat Jacker Junk Food
Sweat Jacker Junk Food
  • Charger l'image dans la galerie, Sweat Jacker Junk Food
  • Charger l'image dans la galerie, Sweat Jacker Junk Food
  • Charger l'image dans la galerie, Sweat Jacker Junk Food

Sweat Jacker Junk Food

Prix normal
€74,00
Prix réduit
€74,00
Prix normal
€95,00
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

PARTIE 11 - CHAPITRE 7

Pour la dernière étape de ce grand pèlerinage du vice, je découvre enfin le temple de la malbouffe, un immense château de 2000m2 dont la spécialité est de pouvoir manger à volonté toute la junk food possible et inimaginable. Des centaines de kebabs, tacos et autres burgers bon marché bien gras trônent sur d’immenses plateaux, des fontaines de bière premier prix et de sodas trop sucrés coupés à l’eau jaillissent de part et d’autre d’un grand couloir, qui se termine par des montagnes de gâteaux décongelés en libre-service. Un buffet royal à perte de vue, version lendemain de cuite sous hémorroïdes. Le décor fancy de la pièce n’est d’ailleurs pas du tout approprié : moulures au mur, lustres ornés de diamants, vaisselle en porcelaine, couverts en argent, une décoration digne d’un palais de la Renaissance. L’odeur de friture se mêle à l’agneau grillé, des serveurs en smoking se baladent avec de grands plateaux de frites mi-cuites. Ce lieu avait été créé pour dégoûter l’être humain de son addiction aux calories, et vu l’affluence et la forme physique de sa clientèle, il y avait encore du travail. C’était ça, la vraie gastronomie française. Je m’assois à une table et commence mon festin. Si après ça je ne passe pas une demi-journée sur le trône, c’est que je n’aurais pas été digne.

  • 100% coton
  • 410gsm
  • Sérigraphie devant et dos
  • Print secret
  • Coupe large, si hésitation entre deux tailles, prendre en-dessous